Vivons heureux, vivons masqués !

Il parait que les activités "amateurs" en intérieur peuvent reprendre : pour que des représentations aient lieu cet été, c'est mieux..

En ce qui concerne les projets en cours, certains seront plus faciles à gérer :

-" Le dernier jour d'un condamné" de Victor Hugo est un monologue et le confinement ne nous a pas empêché de travailler, il suffisait d'aménager le grenier et la reprise des répétitions dans une salle rénovée nous permet d'envisager des représentations en juillet.

- "Huis clos", comme son nom l'indique est comptatible avec les confinements, avec 4 acteurs qui se tiennent plus ou moins à distance puisque : "l'enfer, c'est les autres", autant être prudent et opérationnel le moment venu.

Pour "FAIM du monde, théâtre BOUFFE", ça se complique, 8 acteurs participent encore à l'atelier, soit en visio, soit  en travail individuel, mais on ne peut pas bâtir un spectacle avec une suite de monologues (quoique ..). Gérer des moments collectifs assis avec 3 m de distance entre les acteurs masqués et qui plus est, en plein courant d'air,  c'est assez surréaliste. Les textes préconisent de "mentaliser" les scènes avec déplacements. MENTALISONS donc et nous envisageons très sereinement de pouvoir présenter un spectacle post-confinement en juillet.

L'essentiel est de participer .

Soyons déjà heureux de nous retrouver et de penser pouvoir retrouver le public bientôt.