LA PEUR !

Lectures et narrations dramatisées proposées par le Théâtre Atelier Bûle

à l’occasion la Nuit des musées 2019 le 18 mai 2019,

Séances  à 19 h 30, 20 h 45 et 22 h, durée de chaque parcours : une heure environ

Nombres de places limitées , réservation au 04 70 90 23 78 (musée de Gannat )

Puisque Gannat va célébrer cette année 2019 la commémoration de la construction des viaducs de Gustave Eiffel dans une ambiance de fin de XIXème siècle, le théâtre Atelier Bûle a saisi l’opportunité de se plonger dans l’écriture Guy de Maupassant.

L’idée de départ était de travailler sur la littérature fantastique du 19ème siècle, et de chercher de quelle manière Maupassant s’en était emparée. Chez cet auteur, la part du surnaturel est très rapidement évacuée, la peur étant le plus souvent provoquée par une construction de l’esprit qui va amener ses personnages au bord de la folie, son meilleur sujet d’étude étant lui-même.

Pour la Nuit des musées, le théâtre Atelier Bûle a sélectionné des textes où la peur est omniprésente qu’elle soit due à de supposées manifestations surnaturelles ou à des situations bien réelles : chagrin d’amour, violence conjugale, séquestration, rumeur, harcèlement, solitude, folie, vengeance, suicide, mort, décrites dans les nouvelles aussi diverses que : La ficelle, Le noyé, Sur l’eau, La morte, Une apparition, Lui ? et La peur.

Deux parcours dans le musée seront proposés au choix des spectateurs pour s’immerger dans le monde cruel et sans pitié que Maupassant a su si bien décrire avec son écriture simple d’apparence mais d' une grande perfection stylistique.

Une affaire à suivre :

« Mots dits, Maux passants » les 6 et 7 juillet dans la cour du château à 22 h .

Les nouvelles seront présentées à nouveau sous une forme théâtralisée, afin de partager avec le public le ressenti d’une année d’immersion dans l’univers de Guy de Maupassant.

Guy de Maupassant (1850-1893), est un écrivain et journaliste français. Lié à Gustave Flaubert et à Emile Zola, Maupassant a marqué la littérature française par ses romans ( Une vie, Bel-ami, Pierre et Jean … ) et surtout par ses nouvelles ( environ 300 regroupées en recueil : les contes de la Bécasse, les Contes du jour et la nuit, Boule de Suif, le Horla ...) Ces œuvres sont remarquables par leur force réaliste, la présence importante du fantastique et par le pessimisme qui s’en dégage le plus souvent, mais aussi par la maîtrise stylistique. La carrière littéraire de Maupassant se limite à une décennie - de 1880 à 1890 – avant qu’il ne sombre peu à peu dans le folie. Il meurt l’année de ses 43 ans