Dans la salle du Chardon, les P'tibûle, jeunes acteurs de l'atelier théâtre, animé par le théâtre atelier Bûle, ont affiché complet pour la présentation de leur création théâtrale de l'année : Heureux qui comme Alice.

Ils ont su entraîner avec eux un public ravi et enchanté au pays du non-sens et des rencontres improbables. Leur parcours dans le monde des illusions, qui s'inspirait du voyage d'Alice à travers le miroir, tenait-il du rêve ou du cauchemar ? Pour eux, la réponse est simple, un pur moment de bonheur, de magie, de fantaisie, de plaisir de jouer ensemble avec une maîtrise étonnante.

Chacun a pu montrer qu'il avait parfaitement assimilé les rudiments pourtant difficile du jeu théâtral : concentration, regards dirigés, voix bien placées, personnages très incarnés, sens du rythme et de la scène.

Tout cela sans décor, avec pour tout support le corps, les voix, la musique et l'imagination. Le public, dont beaucoup d'enfants, ne s'y est pas trompé et a réservé un tonnerre d'applaudissements aux jeunes acteurs en herbe.