Extrait de l'édito de Carole Thibaut, directrice du Centre National Dramatique de Montluçon, paru dans la revue du théâtre des Ilets (n°6) : "C'est bien beau de dire et répéter que la culture est importante. Que l'art est important. On ricane doucement. Dans cette société vouée aux marchands et aux escrocs, ne nous berçons pas de mots creux : l'art et la culture n'ont pas d'importance. Non. Mais ils sont essentiels. Ils mettent en mouvement notre identité profonde, ils nous font tenir debout, droits contre le vent gagne-petit, ils nous font nous sentir humains là où on veut nous faire croire qu'il n'y a plus d'humanité, que la seule valeur désormais est la valeur argent".

Alors Oui ! Continuez, continuons à aller au théâtre, aux concerts, aux expositions, dans les librairies, les bibliothèques, les musées !

Et aussi - pourquoi pas ?-  à faire du théâtre: Continuons  à jouer, écouter et entendre, regarder et voir, chercher, trouver, échouer, interroger, rêver, inventer, imaginer,  rire, pleurer, vibrer, s'empoigner, s'affronter, se confronter, se mettre en colère, s'émouvoir, discuter, parler, bavarder, échanger, partager, dire, crier, chanter, murmurer, lire, écrire, témoigner, questionner, s'enthousiasmer, se décourager, recommencer, répéter, répéter encore, bouger, tomber, se relever, danser, s'entraîner, respirer, se toucher, s'enlacer, s'embrasser, se repousser, s'aimer, être heureux, être malheureux, être lucides,être utopiques, être créateurs, être artisans, bricoleurs,  continuons  A VIVRE , à essayer d'être humains tout simplement !

Et puisque nous sommes dans les citations , voici une phrase de Peter Brook que je reprends à mon compte:" J'aime beaucoup travailler avec d'autres personnes sur une forme qui nous permet d'aller plus loin que ce que nous pourrions faire dans la vie normale. "

Voilà , malgré les sombres perspectives qui s'annoncent, de quoi se donner la force de continuer, de persévérer pour essayer de repousser la barbarie, la bêtise, le consumérisme, l'égoïsme - peut-être ? -

Comment ?  avec nos petits  - très petits -  moyens ?

- Nous repartons donc pour une nouvelle aventure avec Huis Clos de Jean Paul Sartre en vue de le jouer au tribunal  de Gannat    ( Huis clos au Tribunal !)

Ah bon ? Oser jouer "L'enfer c'est les autres" , est-ce bien le moment ?

Même si on s'est plus à résumer cette pièce à cette phrase très réductrice, il nous a pris l'envie de remettre l'ouvrage sur le métier et de chercher pourquoi cette pièce - malgré son message pessimiste à première vue - nous fascine tant. Il s'agit de (re)trouver où est l'humanisme dans l'existentialisme, rien que ça !

- L'Atelier  P'tibûle est déjà complet (! ), une fausse mauvaise nouvelle , ou l'inverse ?, dommage bien sûr de ne pas pouvoir intégrer de nouveaux apprentis comédiens - faute d'encadrement suffisant, on ne fait pas n'importe quoi avec des personnes grandes ou petites en formation - mais quelle bonheur de retrouver au complet l'équipe de l'an dernier  avec qui nous avons partagé de vrais et beaux moments de bonheur .

- L'atelier des adultes reprendra le 6 septembre pour un nouveau cycle de formation et selon les envies, disponibilités, possibilités en temps et énergie des uns et des autres, nous verrons quel projet se mettra en place.Une affaire à suivre ...